« Amis specateurs »…

La victoire aime l'effort